Formulaire de contact

Cet espace n'est pas encore couvert.

Remplissez votre dossier pour devenir notre correspondant pour ce département :


Devenir correspondant
*
*
*
*
*
*
*
Pays *
Département *

BB BRUNES (F)...

Un violon sur le toitONR Saison 2019/2020...

Fiddler on the Roof (Un violon sur le toit) a été l’un des plus formidables succès de Broadway dans la seconde partie des années 1960. La collaboration du compositeur de comédies musicales Jerry Bock avec le parolier Sheldon Harnick, la mise en scène et la chorégraphie de Jerome Robbins ont marqué la scène new-yorkaise avant que l’adaptation au cinéma par Norman Jewison n’accroisse encore l’audience de l’histoire à la fois drôle et bouleversante de Tevye le laitier et de ses cinq filles.
Dans un shtetl de la Russie d’avant la Révolution, Anatevka, les trois filles aînées de Tevye refusent les époux que leur père leur destine, mettant en pièce une tradition ancestrale. Le contexte dans lequel se déroule cette comédie des amours tourne vite au dramatique : confrontée à un pogrom, la communauté juive d’Anatevka doit fuir pour sa survie. Le rêve de quitter l’Europe pour les États-Unis s’avère être pour Tevye la seule véritable solution afin d’échapper à l’antisémitisme qui gagne l’Europe. Avec cette production triomphalement accueillie lors de sa création à Berlin, le metteur en scène de Pelléas et Mélisande la saison dernière, Barrie Kosky, fait son retour à l’Opéra national du Rhin.

En français
Surtitré en français, allemand

Au Jardin d’HaydnOPS Saison 2019/2020...

Concert de Noël

Avec La Création, Haydn livre à la postérité une pharaonique fresque inspirée, à la fois, de la Bible et du Paradis perdu de John Milton. Profondément impressionné par les oratorios de Haendel, le compositeur souhaita s’attaquer au genre, écrivant : « J’y mets le temps parce que je veux qu’il dure ». Mission accomplie avec un chef-d’œuvre nous emportant dans une odyssée, partant des fulgurances sombres du chaos originel pour arriver à Adam et Ève s’ébattant dans le Jardin d’Éden.

À la direction et au clavecin, Theodor Guschlbauer retrouve son public avec une de ses œuvres de prédilectio

Clio - Déjà VeniseSchiltigheim Culture Saison 20...

Clio décline en chansons son goût pour le cinéma d’auteur. Elle écrit
et compose dans l’esprit des courts- métrages. Polaroïds de moments fugaces, Clio développe une fraîcheur et une délicieuse délicatesse. Son écriture, à la fois légère et littéraire, évoque les petits drames de l’existence dans une douce mélancolie vintage.

Narcisse et ÉchoMaillon Saison 2019/2020...

Avec ses Métamorphoses, c’est une véritable vision du monde à travers des figures mythologiques que nous livre Ovide. David Marton lit ces récits à l’aune de notre présent, en jouant avec les formes du théâtre musical.

Écho, éperdument éprise de Narcisse, ne peut communiquer qu’avec les mots des autres. Narcisse ne prête pas l’oreille à ses prétendants et devient prisonnier de sa propre image. Ce sont ces formes d’introspection, sonore et visuelle, cette solitude profonde du « moi » que David Marton explore avec son ensemble Road Opera, dans une polyphonie qui fait se rejoindre musique ancienne et sonorités numériques d’aujourd’hui.

Jean-Baptiste André Association W Millefeuill...

France / Solo / 60'
Jean-Baptiste André et Eddy Pallaro considèrent que l’écriture est un millefeuille et le théâtre une salle de classe. Partant de ces idées gourmandes, rêveuses et décalées, leur spectacle ressemble à un cours mais pas tout à fait. Un étrange artiste de cirque vient parler de son métier aux élèves mais la malice est aussi au rendez-vous. Millefeuille, c’est tout d’abord une complicité. La collaboration d’un auteur de théâtre Eddy Pallaro au sein d’un projet imaginé par Jean-Baptiste André, équilibriste, qui l’interprète. A l’écoute du corps, des gestes, des mots, ils ont peu à peu créé cette pièce spécialement conçue pour un espace de jeu inhabituel, la salle de classe. L’occasion de décaler les habitudes de chaque monde, de l’école comme du spectacle. Avec le désir aussi de mélanger les genres, les arts du cirque et le théâtre, en travaillant sur les strates et le mouvement, du geste à l’écriture. Sur ce chemin buissonnier, surgit un récit plein de facéties. Elles se glissent dans les propos et les actions du circassien venu parler de son métier aux élèves. Et bien vite elles ouvrent aussi des fenêtres au doute, aux questions, à l’imaginaire et à la poésie. Entre le vrai et le faux, le rêve et la réalité, Jean-Baptiste André fait son miel de ces nouvelles situations évoluant avec légèreté entre le suspens et l’inattendu.

MOTEUR DE RECHERCHE

AGENDA

Recherche avancée

ANNUAIRES

PETITES ANNONCES