MISE EN LUMIERE

La Morra

La Morra

Corina MARTI direction artistique, flûtes et clavicymbalum Michal GONDKOdirection artistique et luth Yukie SATO chant Doron SCHLEIFER chant Ivo HAUN DE OLIVEIRA chant Anne RONGY fidel Depuis sa création en 2000, La Morra, se consacre à l’interprétation de la musique du Moyen Âge tardif ...

En savoir plus

Mise en avant

La Morra
Salle du Parc de Ribeauvillé - Exposition été 2016 Espace culturel Le Parc-Ribeauvillé Jusqu'au 24/07/2016 En savoir plus
festival été cour, été jardin (TAPS) 2016
Zeltmusikfestival Mundenhof-Gelände Freiburg-Freiburg im Breisgau Le 27/07/2016 En savoir plus

Fernando Botero...

Ferveurs baroques Hommage à Othon Kaufmann et Fra...

PAPIERS, S’IL VOUS PLAITLa Chambre - expositions...

Le titre sous forme d’invective de cette exposition dit bien le rapport que la matière photographique entretient avec l’ordre dès l’introduction de son utilisation dans les procédés judiciaires au milieu du 19ème siècle.
Nous nous soumettons tous un jour ou l’autre à cet exercice lequel, s’il ne nous définit pas, consiste véritablement en une manifestation incontournable de notre identité officielle.
Traversant les époques, la photographie n’a cessé, depuis son invention, de se plier aux besoins de l’identification et du fichage, thème encore aujourd’hui d’actualité. S’appuyant sur les fonds considérables du Musée Nicéphore Niépce, cette exposition a donc pour vocation d’offrir une entrée, forcément non exhaustive, sur le rapport ambigu de la photographie avec le rôle qu’elle endosse dès qu’il est question d’identité judiciaire.
De la photo d’identité au contrôle policier, du recensement militaire au fichage des migrants, la photographie offre ainsi une grille de lecture, une interprétation de l’identité. Cette explication de l’identité n’est pas à l’abri d’une forme d’épuisement dans la répétition du procédé et arrive même par mégarde à en être révélatrice de sens, exposant parfois plus et autre chose que l’attendu.

Entre organisation sociétale, surveillance et tentations liberticides, le procédé d’enregistrement et de classification par l’image donne à voir alors bien malgré lui – dans ses oublis, ses erreurs, et ses maladresses – un hors-champ fait de décalages, d’absurde, de fantaisie et d’imaginaire.

MOTEUR DE RECHERCHE

AGENDA

Recherche avancée

ANNUAIRES

PETITES ANNONCES