Musique Classique - Concert

Concert clavecin et orgue avec Matthieu Boutineau et Francis Jacob

Concert clavecin et orgue avec Matthieu Boutineau et Francis Jacob
© Asamos
Date Le 06/12/2020 à 16h30
Contact Cliquez ici
http://asamos.org
Tarifs Entrée libre dans la limite des places disponibles
Description
Concert à l'église de Saessolsheim.
Un programme entièrement consacré à la transcription : transformation et recréation de pièces qui sont au départ déjà des chef d’œuvres, et qui se retrouvent, pour certains, métamorphosés. Musique italienne début 17è siècle, quatuors parisiens de Telemann, Inventions, Sinfonias, Concertos, Prélude et Fugues du Clavier Bien Tempéré de J. S. Bach.
Entrée gratuite, libre participation (plateau à la sortie)
Depuis l’acquisition en 1999 de l’orgue de chœur Aubertin (5 jeux, transportable) venant compléter l’orgue Aubertin de tribune (1995), les Amis de l'Orgue de Saessolsheim se sont fait une spécialité d’inventer du répertoire pour cette combinaison peu courante : deux orgues (ou davantage : le public de Saessolsheim a déjà eu l’occasion d’entendre 4 orgues !), mais aussi clavecin et orgue. Concerto brandebourgeois, musique de la Renaissance, ballets russes, Boléro de Ravel, variations Golberg, Mozart, les expériences et les programmes sont nombreux, autant de découvertes permettant de faire entendre dans des nouvelles versions parfois étonnantes des œuvres qui se prêtent à cet exercice.
Le public est installé entre les deux instruments : au chœur de la musique. Les procédés de dialogue, ainsi que le confort et la richesse d’être au milieu de ce «bain sonore» sont exploités au maximum. L’effet «stéréo» est saisissant.
Cette fois, c’est le clavecin et l’orgue qui mêlerons leurs timbres et leurs voix, en abordant certains parmi les principaux genres pour le clavier de J. S. Bach : Inventions, Sinfonias, Prélude et Fugues du Clavier Bien Tempéré, et comme « plat de résistance » : concerto. Des œuvres italiennes du début du 17è siècle et une transcription d’un quatuor parisien de Telemann complèteront le programme. Toutes ces partitions seront métamorphosées par une subtile distribution des rôles, les instruments entamant tour à tour un dialogue, des réponses, des effets d’échos, qu’on ne soupçonne parfois pas à ce point dans les œuvres originales, qui prennent ainsi un relief nouveau, faisant naître des personnages et une ambiance toute particulière.
Francis Jacob est professeur au Conservatoire de Strasbourg, Matthieu Boutineau est concertiste, tant au clavecin qu’à l’orgue.

<< Retourner aux résultats de la recherche

AGENDA

Recherche avancée

ANNUAIRES

PETITES ANNONCES