Arts Plastiques Art contemporain - Exposition

Love and die, Tobias Spichtig

Love and die, Tobias Spichtig
© Tobias Spichtig
Date Du 19/10/2019 au 02/02/2020
Horaires, dates et informations particulières Entrée libre du mercredi au samedi de 14h à 18h et dimanche de 11h à 18h.
Visite commentée de l’exposition tous les dimanches à 16h.
Le centre d’art sera fermé du 21 décembre 2019 au 1er janvier 2020 inclus.
Tarifs Entrée gratuite
Description
Love and die
Tobias Spichtig
Exposition du 19 octobre 2019 au 2 février 2020

Dans le cadre de son exposition dans la synagogue, Tobias Spichtig a tout d’abord tenu à s’approprier le bâtiment, comme n’importe quel objet qu’il récupère habituellement pour faire œuvre, image, sculpture…, afin de l’incorporer à l’ensemble qu’il propose à cette occasion. Elle est réexploitée tel un objet de deuxième main, ayant déjà eu plusieurs vies, à savoir un lieu de culte en fonction pendant un siècle reconverti ensuite en espace culturel au début des années 90. L’artiste fait d’elle un théâtre dans lequel sont installées ses peintures et sculptures, ces « fantômes » qui hanteront et habiteront l’espace d’exposition pendant trois mois. Faisant écho à cette vision stratifiée du bâtiment, des peintures (pouvant être qualifiées de « gestuelles ») sont réalisées avec des images d’objets trouvés, usés, souvent hors d’usage, parfois prises en photo par l’artiste lui-même ou extraites de la culture populaire ; de même, des sculptures, reproduisant la forme du corps humain grâce à des vêtements usés, imprégnés de résine, occupent l’espace de leur présence énigmatique. Parmi ces sculptures, certaine ont été plongées dans un bain de nickel afin de les purifier de tout code visuel (logos, couleurs, styles, formes…), de les abstraire du quotidien de même que la synagogue a été vidée des objets et matériaux de culte lors de sa désacralisation pour la transformer en « white cube » diaphane et immaculé. Mise en scène aux différents niveaux de la synagogue, cette exposition engage le visiteur à être à la fois observateur et observé par des présences sans corps et sans yeux, à être happé au sein d’une zone où habitudes comportementales riment avec malaise et déchéance, avec régénération.

Centre d’art contemporain - la synagogue de Delme
33, rue Poincaré 57590 Delme
03 87 01 43 42
www.cac-synagoguedelme.org

Entrée libre du mercredi au samedi de 14h à 18h et dimanche de 11h à 18h.
Visite commentée de l’exposition tous les dimanches à 16h.
Le centre d’art sera fermé du 21 décembre 2019 au 1er janvier 2020 inclus.

<< Retourner aux résultats de la recherche

AGENDA

Recherche avancée

ANNUAIRES

PETITES ANNONCES