Spectacle Vivant Théâtre - Spectacle

21 rue des sources

Théâtre Manufacture Nancy 2019/ 2020

21 rue des sources
Date Du 15/05/2019 au 02/04/2020
Contact
Horaires, dates et informations particulières Du 15/05/2019 au 02/04/2020
Lieu Théâtre de la Manufacture,
Centre dramatique national Nancy-Lorraine
10, rue Baron Louis - BP 63349, à Nancy
Afficher les manifestations organisées dans ce lieu
Tarifs
Description Qui sont-ils ces deux-là qui errent dans la maison vide ? Des revenants, des fantômes ? Ils vont de pièce en pièce et se remémorent. Là c’était une chambre, après c’était un salon. C’est dans ce lit que je suis morte ! Et les souvenirs défilent, c’était la guerre et j’ai connu l’amour. Il y avait là une épicerie ; les clients c’étaient les ouvriers des usines ; là il y avait des prairies , et puis plus du tout ; à la place, des villas, des HLM ; où sont-ils tous les voisins, les amis ? Ils parlent à voix basse mais qui les entend ?

2 comédiens, un pianiste ; pas de décor ou presque pas .

Le pianiste entre en scène, enlevés les draps qui recouvrent les quelques chaises et un fauteuil Crapaud ; des vestiges dans la Maison vide. Se met au piano et joue ; ce genre de musique qu’on entend dans les films d’angoisse ! Et c’est alors qu’apparaissent les 2 revenants ; madame Avril qui a vécu dans cette maison et L’ami qui a bien connu la maison, et ces deux-là vont aller de pièce en pièce , reconstituant les évènements qui s’y sont déroulés. Des années 30, date de construction de la maison jusqu’aux années 80. Évidemment, cette « déambulation » est un simulacre.

Pas de décor je l’ai dit ; l’endroit qui s’éclaire c’est celui dont on parle ! Véranda, salon, chambres apparaissent par les récits qu’on entend. Magie du théâtre ; on dit « c’est là » et on y croit ! On dit « c’est ma chambre » et il n’y a rien à voir ! Le pianiste suggère ou pas. Parfois les revenants dansent un peu et chantent ; les fantômes s’amusent …on pourra voir parfois quelqu’un qui passe ; comme un fantôme oublié… Musique et lumière fêteront « le théâtre ». Pas de tristesse ; seuls les acteurs nous racontent l’Histoire, les histoires .

Philippe Minyana . Paris février 2018



<< Retourner aux résultats de la recherche

AGENDA

Recherche avancée

ANNUAIRES

PETITES ANNONCES